dimanche 6 avril 2014

Histoire des Juifs de Varsovie

Avant la seconde guerre mondiale, 30 % des habitants de Varsovie étaient juifs. De nombreux Juifs varsoviens étaient assimilés, vivaient parmi les habitants non-juifs et participaient activement à la culture et à la vie politique polonaise. Malgré les événements tragiques qui se sont produits il y a 70 ans et la destruction quasi totale de la ville en 1944, on trouve toujours des traces de la communauté juive à Varsovie.

Dans plusieurs endroits, les frontières du ghetto de Varsovie sont marquées ainsi :


On peut trouver aussi des plans du ghetto comme celui-ci :


En plein centre-ville, dans la rue Złota 62, vous trouverez l’un des fragments du mur du ghetto qui ont été préservés.

 

Aujourd’hui, il n’a qu’une synagogue à Varsovie, mais avant la dernière guerre il y en avait plus. La plus importante était la Grande Synagogue, érigée en 1878 et fréquenté principalement par les Juifs assimilés. Malheureusement, il n’en reste rien, car la synagogue a été fait exploser le dernier jour de l’insurrection du ghetto, en mai 1943. Elle n’a jamais été reconstruite, un bâtiment de bureaux a occupé sa place.

En été 2013, à l’arrêt de tramway dans la rue Solidarności, les passants pouvaient voir une reconstruction de la Grande Synagogue en échelle 1:10 :


Derrière le bâtiment de bureaux (appelé la Tour Bleue) vous trouverez l’Institut Historique Juif. A part différentes expositions, conférences et cours organisés régulièrement, l’Institut peut se vanter de ses archives parmi lesquels se trouve une partie des fameux Archives de Ringelblum. Site web de l’institut : http://www.jhi.pl/en

La Grande Synagogue était située dans le grand ghetto, qui a été complètement détruit durant l’insurrection du ghetto en 1943. Par conséquent, après la guerre cette zone était couverte de décombres. Lorsque la reconstruction de cette partie de la ville a commencé dans les années 1950, les autorités ont décidé de ne pas reconstruire les bâtiments d’origine, mais d’y construire un quartier moderne, appelé Muranów. Il aurait fallu quelques ans pour éliminer toutes ces décombres, elle sont donc restées là et Muranów a été construit sur les restes des maisons du ghetto (ce qui explique les différences des niveaux).

Le square entre les rues Anielewicza, Zamenhoffa, Karmelicka et Lewartowskiego est très important du point de vue de l’histoire. C’est ici qu’a éclaté l’insurrection du ghetto, cet événement est commémoré par le Monument des héros du guetto.



Rien d’étonnant à ce que ce lieu soit choisi pour la construction du Musée de l’histoire des juifs polonais. Ce bâtiment impressionnant peut être visité chaque jour sauf le mardi. Plus d’informations cliquez ici


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire