samedi 25 octobre 2014

La sirène de Varsovie

Il est temps de parler des légendes de Varsovie. Comme chaque grande ville, Varsovie n’en manque pas. L’une des légendes les plus populaires est celle de la sirène, qui explique l’origine de ce symbole de Varsovie. Une chose est sûre : dès le début de la ville un monstre fut présent dans le sceau des ducs qui la gouvernèrent. Comment s’est-il transformé en sirène? Ceci n’est pas clair. En tout cas, depuis des siècles la sirène est l’un des symboles de Varsovie et, bien sûr, on trouve ses représentations dans plusieurs endroits. La sculpture qui se trouve au marché de la Vieille Ville date de 1855 (en fait c’est une copie, l’original se trouve au Musée historique de Varsovie).

  
Et voici l’une des versions de la légende :
Autrefois, quand Varsovie était un petit village de pêcheurs, la sirène, qui nageait dans la Vistule, a décidé de se reposer ici, au bord du fleuve. Reposée, elle s’est mise à chanter et, comme vous savez, les sirènes ont de très belles voix. Les pêcheurs l’ont entendue et ce chant les a enchantés. Mais dans les légendes il doit y avoir toujours un personnage méchant... Un commerçant a décidé d’attraper la sirène pour la montrer aux foires et gagner ainsi de l’argent. Il l’a donc emprisonnée. Les pêcheurs ne pouvaient pas la laisser comme ça : ils ont réussi à la libérer. La sirène, reconnaissante, leur a promis qu’elle défendrait toujours leur village en cas de danger. La pauvre sirène ne pouvait pas prévoir quels dangers devraient affronter les futurs habitants de ce village qui est devenu Varsovie J

Lisez aussi la légende sur le Basilic!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire