lundi 6 octobre 2014

Varsovie disparaissante

De temps en temps les habitants de Varsovie doivent se mobiliser pour sauver des lieux menacés, auxquels ils se sentent attachés. Il y a plus ou moins 20 ans, c'était le cas du cinéma Iluzjon où on pouvait voir la classique du cinéma mondial. A l'époque des grands changements qui accompagnaient la fin du communisme, les autorités ont décidé qu'il n'y avait plus de place pour ce genre de cinéma et qu'il valait mieux d'y installer un entrepôt... Heureusement, Iluzjon a été sauvé, récemment ce bâtiment original des années 1950 a été rénové et doté d'une salle de projection moderne. A présent, ce „musée de l'art cinématographique” projette des films classiques ainsi que des documentaires et des films nouveaux. Le bâtiment abrite aussi un petit café assez fréquenté.
Pour consulter le répertoire actuel: http://www.iluzjon.fn.org.pl/



Malheureusement, un autre cinéma avec une longue tradition vient d'être fermé. Il s'agit de Femina dans la rue Solidarności, l'ancienne rue Leszno – l'une des rues principales du guetto de Varsovie. Ce cinéma a été ouvert en 1938. Il devait son nom au fait qu'au début de l'activité ses propriétaires voulaient attirer le public féminin. Après la création du ghetto, il a été transformé en théâtre Femina. Dans ce théâtre il y a eu 14 avant-premières avant la liquidation du ghetto. Ici chantait Maria Ajzensztadt, appelée le “rossignol du ghetto”. Après la guerre, le cinéma a été réouvert. Et maintenant, après 75 ans d'activité culturelle, Femina disparaît en cédant la place à... un supermarché. C'est vraiment triste...



Cet événement m'a encouragé à commencer le cycle “Varsovie disparaissante”. J'essaierai de présenter l'histoire des lieux intéressants de Varsovie qui sont menacés d'extinction. Malheureusement il y en a pas mal, y compris des bâtiments de la fin du XIXe siècle qui ont survécu la guerre. L'immeuble au croisement des rues Żelazna et Złota, appelé Pékin (à cause du nombre d'habitants), est vide depuis 11 ans. Le propriétaire ne réussit pas à le vendre et grâce à cela nous pouvons toujours regarder ce fragment de la vieille Varsovie. Mais qu'est-ce qu'il a de beau ce vieil immeuble? Maintenant pas grand-chose, mais dans la première moitié du XXe siècle il avait encore de beaux ornements en stuc qui ont été enlevés pendant la “reconstruction” communiste. Il fallait l'adapter aux idées de la nouvelle époque... Probablement il sera bientôt démoli et remplacé par... peut-être une galerie marchande?




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire